PODCAST REFLEXION - Venez acheter... sans rien payer ? Reflet d'actualité - Gabriel Golea

24 février 2023 - 604 vues
Télécharger le podcast

J’ai récemment lu un article[1] qui parlait des nouvelles tendances en matières d’achats…

En s’inspirant de méthodes employées par les sites d’achat en ligne, des chercheurs américains proposent une nouvelle méthode pour réorganiser périodiquement la disposition des produits dans les magasins physiques traditionnels afin de stimuler les achats impulsifs.

Il s’agit d’une méthode de repositionnement périodique des produits fondée sur des informations issues de grandes bases de données et s'appuyant sur la connaissance qu’ont les clients des endroits où se trouvaient auparavant leurs produits préférés. Ce qui est nouveau, c’est que ce modèle est conçu de manière à ce que les clients qui se promènent dans une allée qu'ils parcourent normalement remarquent les produits qui sont susceptibles de les intéresser en fonction des associations avec ce qui était là auparavant ». « Classique » vous me direz… « On le savait ! »

Et pourtant, il s’agit d’un modèle de disposition des produits qui utilise des techniques d’exploration de données pour extraire des informations sur la rentabilité et l'affinité des produits à partir de dizaines de milliers de transactions réelles de clients.

Ce modèle utilise ensuite un processus en trois étapes pour déterminer l’emplacement idéal des produits :

- Tout d'abord, il identifie les produits les plus rentables d’un magasin afin de les placer à des endroits très visibles.

- Ensuite, il détermine les articles qui ont tendance à être achetés ensemble afin de les placer de manière à ce que les clients remarquent quelque chose d’intéressant à côté d’un achat prévu.

- Enfin, le modèle utilise ce qu’on appelle l'impulsion du passé pour tirer parti de la familiarité des clients avec l'emplacement habituel des produits. Ainsi les personnes qui cherchent dans un endroit familier, disons des chips, remarquent quelque chose de nouveau qui les intéressera.

Il faut savoir que 80% des acheteurs ne font pas de liste avant de se rendre chez un détaillant. Donc une forme de spontanéité dans le choix.

Les achats…

Ce sujet me fait penser à notre matérialité, à nos besoins. Réels ! Mais aussi besoin d’une autre nature.

Une parole biblique invite : « Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, Même celui qui n'a pas d’argent ! Venez, achetez et mangez, Venez, achetez […], sans argent, sans rien payer ! » (Esaïe 55,1).

Aussi, à l’occasion d’une fête, Jésus se tenant debout, avait dit : « Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive ». (Jean 7,37).

Faim ? Soif ? S’approvisionner !

C’est possible, pourquoi pas ? Autrement !…

 

Gabriel Goléa - mardi 21 février 2023

 

 

 



[1] Gihan S. Edirisinghe – Charles L. Munson, “Strategic rearrangement of retail shelf space allocations: Using data insights to encourage impulse buying”, in: Expert Systems with Applications, Volume 216, 15 April 2023.